Nicolas Decker Propriétaire et dirigeant du Relais & Châteaux La Cheneaudière - Sense of WELLNESS Magazine

Mon panier

frendeit

Nicolas Decker Propriétaire et dirigeant du Relais & Châteaux La Cheneaudière

Publié le lundi, 23 avril 2018

Nicolas Decker Propriétaire et dirigeant du Relais & Châteaux La CheneaudièreLa Cheneaudière, c’est avant tout une histoire de famille avec un esprit qui se transmet de génération en génération, depuis l’ouverture de l’établissement en juillet 1974 par Arlette et Marcel François.
En 2004, Mireille François, la fille des fondateurs, et son fils Nicolas Decker prennent les rênes de La Cheneaudière pour l’amener au niveau d’excellence qui est le sien aujourd’hui. Sous l’impulsion de Nicolas, les travaux se sont enchainés afin de faire ce petit havre de paix, niché dans un village de 500 habitants, un lieu où les clients viennent désormais du monde entier.

Comme le dit si bien Nicolas Decker : « Nous sommes des créateurs d’expériences et d’émotions avec un peu de folie pour ne pas rester dans les standards ».
Rencontre avec un propriétaire exploitant visionnaire !
(crédit photo : Jérôme Mondière)

En 2017, vous avez engagé une nouvelle série de travaux, tant au niveau de l’hôtel que du Spa. Celui-ci passe ainsi de 2000 m2 à 2 500 m2. Parlez-nous plus précisément de ce qui a été réalisé au Spa et quels sont vos objectifs avec ces nouveaux aménagements ?
Nicolas Decker :
Ce qui est concrétisé à l’heure où nous nous parlons, c’est la réalisation d’une nouvelle terrasse extérieure avec 20 couchages et la création d’un bel espace outdoor avec un sauna tonneau offrant une vue sur la nature environnante. Cet aménagement sera complété en mai par l’arrivée d’un bassin en inox avec jeu de lumières que nous avons fait concevoir spécifiquement pour nous. Avec ces nouveaux équipements et espaces, nous allons répondre à la demande de nos clients, surtout en période estivale, où nous étions limités au niveau de la capacité réceptive extérieure.

En effet, afin de maintenir un niveau de service et de luxe, en adéquation avec ce que nos clients sont en droit d’attendre d’une maison comme la nôtre, il nous est arrivé fréquemment de refuser du monde. Rien de plus frustrant pour un chef d’entreprise (sourire) ! Cet agrandissement va aussi nous permettre d’accueillir des clients supplémentaires tout en préservant un niveau de prestations optimal. Cela anticipe aussi la création des 4 à 5 nouvelles chambres que nous allons faire dans les années à venir et potentiellement la capacité de recevoir des clients extérieurs, à certaines périodes, qui représentent une part non négligeable de chiffre d’affaires.

Justement parlons chiffres Nicolas. Quel impact a eu la création de votre Spa sur l’hôtel ?
N.D. : La création du Spa n’a eu que très peu d’impact sur la fréquentation de l’hôtel ; il faut dire qu’avec un taux d’occupation de 83% à l’année, la marge de manoeuvre était extrêmement faible. En revanche, le revenu moyen par chambre a fait un bond qui justifie à lui-seul l’investissement réalisé. Aujourd’hui, le Spa fonctionne avec 20 thérapeutes, contre 3 à l’ouverture : c’est devenu l’effectif le plus important de l’hôtel. 2016 a été une très bonne année pour l’activité du Spa et l’année 2017 l’a dépassé, malgré un mois de fermeture pour travaux. Au moment de l’ouverture du Spa en 2014, je m’étais fixé un objectif CA de 1 million d’euros sous deux ans, objectif atteint et même dépassé en 2017. Les clients viennent du monde entier pour découvrir notre Spa. Nos récentes distinctions Spa ont eu un impact très fort sur cette médiatisation internationale, à l’image du Gala Spa Award dans la catégorie « Spa de Campagne », que nous avons reçu l’automne dernier. Avec notre 5ème étoile, obtenue en novembre 2017, ce sont là aussi de nouvelles perspectives qui s’ouvrent à La Chenaudière.

Vous êtes un entrepreneur et développeur dans l’âme. Alors Nicolas, la Cheneaudière en 2018 ?
N.D. : Dès cette année, nous allons continuer l’expansion du Spa avec la création de nouveaux vestiaires, de nouvelles cabines de soins, d’espaces de repos et une restructuration de l’espace d’accueil. La troisième phase permettra de déployer des expériences surprenantes mais je ne peux vous en dire plus à ce stade. J’adore que nos clients, habitués des plus beaux hôtels du monde, me disent « alors ça je ne l’avais jamais vu ». Il est indispensable de se renouveler, de se réinventer, pour offrir de nouvelles expériences à nos clients et un zeste de folie pour ne pas rester dans les standards. Au final, le Spa devrait approcher une superficie de 3 000 m² et aura nécessité un investissement total proche de 8 millions à terme, dont 4 millions d’euros pour l’extension en cours.

Zoom sur l'auteur

Éditrice et Directrice de la Rédaction Sense of WELLNESS Magazine.
Diplômée d’une école de commerce, Isabelle a débuté sa carrière dans des grands groupes en tant que chef de produit. Une rencontre professionnelle avec l’éditeur Bernard Chevry lui communique sa passion de l’édition et aiguise son sens créatif mais aussi commercial.
Sa polyvalence, son carnet relationnel riche et son expertise unique du marché Wellness en font une professionnelle unanimement reconnue et appréciée du secteur.

Isabelle Charrier

Offrez-vous 360° d'actu Spa et Wellness
Innovations, chiffres, tendances dossiers !

paiement securise Paiement Sécurisé en ligneje mabonne

tarif Des tarifs toujours avantageux

8 jours Expédition sous 8 jours ouvrables

contenu riche La qualité de nos contenus

je mabonne

fb  linkedin  instagram  youtube 1  Google

Nous utilisons nos propres cookies ainsi que des cookies de tiers pour vous offrir le meilleur service, afin d'analyser la navigation sur notre site Internet.

En continuant, vous acceptez leur usage. En savoir plus

J'ai compris

Vous pouvez obtenir plus d'informations en consultant notre Politique de cookies.

1/ si vous utilisez le navigateur Internet Explorer de Microsoft
http://support.microsoft.com/kb/196955/fr

2/ si vous utilisez le navigateur Firefox de Mozilla
https://support.mozilla.org/fr/kb/cookies-informations-sites-enregistrent?redirectlocale=en-US&redirectslug=Cookies

3/ si vous utilisez le navigateur Safari d'Apple
http://support.apple.com/kb/HT1677?viewlocale=fr_FR&locale=fr_FR

4/ si vous utilisez le navigateur Google Chrome de Google
https://support.google.com/chrome/answer/95647?hl=fr


Retrouvez plus d'informations sur l'utilisation des cookies sur le site de la CNIL : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies