MENU

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Partager sur :

THALASSO, de nouveaux projets en France

Le secteur de la Thalasso ne cesse de progresser depuis cinq ans. Une embellie qui donne envie aux communes du littoral de trouver des investisseurs pour bénéficier de l’or bleu tant convoité.

C’est le cas en Haute Normandie où les communes d’Etretat et de Fécamp, distantes de seulement 17 kms, souhaitent se positionner sur le marché porteur de la Thalasso qui enregistre une croissance de 7% par an ces trois dernières années. Il n’y a effectivement aucune thalasso dans cette région qui bénéficie de 150 kilomètres de côtes, ce serait donc l’occasion de capter une clientèle plus haut de gamme et d’allonger la durée des séjours.

Entre les deux communes du littoral, qui ont bien compris l’intérêt de cette activité liée longtemps à la thérapie et associée aujourd’hui à la détente et à la remise en forme, un groupe, Prévithal, propriétaire de l’institut granvillais. Son dossier n’a pas été retenu par Fécamp lors de son appel d’offres lancé en 2015 pour un ensemble situé à côté du nouveau musée des Pêcheries, sur un terrain vague déjà repéré par l’ancienne municipalité pour y installer un complexe hôtelier. Trop content de récupérer cet opérateur, la ville d’Etretat a sauté sur l’occasion.

En pleine phase de croissance avec son établissement de la Manche, une ouverture prévue à Boulogne-sur- Mer (Pas-de-Calais) en 2019 (150 emplois, 50 M€ d’investissement), Prévithal regarde ce littoral avec une grande attention.

Bilan actuel : impossible bien entendu d’avoir deux thalassos si proches en même temps comme le souligne Franck Lebon, directeur général de Prévithal, des contraintes à prendre en compte particulièrement au niveau de la capacité hôtelière pour assurer une rentabilité au site.
À suivre…

2021
Un nouveau centre à Berck

Le permis de construire du futur ensemble immobilier d’Altéia au sud de la station de Berck a été approuvé en mai dernier avec en perspective une ouverture en 2021.

Ce projet de 13 759 m2, porté par le groupe Quartz (promoteur immobilier d’Altéia), Créer Promotion (chargé de la commercialisation) et le groupe Relais Thalasso, prévoit un hôtel couplé à un centre de thalassothérapie, des logements et un restaurant. La création de 80 emplois et 110 en haute saison est à prévoir.

Partager sur :

À LIRE AUSSI

Ce site utilise des cookies

Notre site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité.